Chaque année, des duos - composés d'un auteur et d'un traducteur - ont été mobilisés pour mener des ateliers de collectes d'histoires vraies auprès de personnes détenues peu ou pas francophones dans les établissements pénitentiaires ou les quartiers pour mineurs de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (4 duos auteur-traducteur et 4 établissements par an).

Chacun des quatre duos auteur-traducteur s'est rendu dans l'un des quatre établissements participant au projet. À raison d'une demi-journée par semaine pendant dix semaines, micro, stylos et feutres en main, ils ont écouté, collecté et traduit les histoires, comme autant d'instants captés d'un quotidien ou d'un souvenir lointain.

Restitués dans 3 recueils tels que racontés, ces courts récits, drôles, parfois surréalistes et souvent tristes, rassemblent des moments de vies chaotiques, retracent les parcours migratoires, les cavales et autres quêtes aventureuses, s'inscrivent essentiellement dans des contextes économiques, politiques et sociaux, au creux desquels tout est cru, dur et exacerbé.

2017-2018

La 3e et dernière collecte d'histoires vraies s'est déroulée de novembre 2017 à mars 2018 auprès de personnes détenues.

Établissements concernés

  • Quartier mineurs d'Aix-Luynes
  • Quartier femmes du Centre pénitentiaire des Baumettes (Marseille)
  • Centre pénitentiaire du Pontet
  • Établissement pour mineurs de la Valentine (Marseille)

 

Auteurs et traducteurs intervenants

Lisa Lugrin, auteur et dessinatrice de BD, et Mo Abbas, traducteur littéraire de l'arabe (maison d'arrêt de Luynes)

Sylvain Prudhomme, auteur, et Bruno Le Dantec, auteur (centre pénitentaire Les Baumettes à Marseille)

Michel Bellier, auteur, et Lotfi Nia, traducteur littéraire de l'arabe (centre pénitentiaire d'Avignon-Le Pontet)

Clément Xavier, auteur et dessinateur de BD, et Mo Abbas, traducteur littéraire de l'arabe (établissement pénitentiaire pour mineurs de La Valentine à Marseille)

2016-2017

La 2e collecte d'histoires vraies s'est déroulée de novembre 2016 à avril 2017 auprès de personnes détenues principalement.

Établissements concernés

  • Centre pénitentiaire des Baumettes (Marseille)
  • Centre de détention de Tarascon
  • Centre pénitentiaire de La Farlède
  • Établissement pour mineurs de la Valentine (Marseille)

 

Auteurs et traducteurs intervenants

Sylvain Prudhomme, auteur, et Bruno Ledantec, traducteur littéraire de l'espagnol (centre de détention de Tarascon)

Arno Calleja, auteur, et Mohamed Knouche, traducteur de l'arabe (centre pénitentiaire des Baumettes à Marseille)

Cédric Fabre, auteur, et Lotfi Nia, traducteur littéraire de l'arabe (centre pénitentiaire de la Farlède à Toulon)

Thomas Azuelos, auteur et dessinateur de BD, et Mathilde Chèvre, traductrice littéraire de l'arabe et auteur/illustratrice (établissement pour mineur de la Valentine à Marseille)

2015-2016

La 1re collecte d'histoires vraies s'est déroulée de décembre 2015 à avril 2016 auprès de personnes détenues.

Établissements et publics concernés

  • Centre de détention de Tarascon
  • Centre pénitentiaire de La Farlède
  • Établissement pour mineurs de la Valentine (Marseille)
  • Centre pénitentiaire des Baumettes (Marseille)

 

Auteurs et traducteurs intervenants

François Beaune, auteur, et Laure Hinckel, traductrice littéraire du roumain (centre de détention de Tarascon)

Cédric Fabre, auteur, et Lotfi Nia, traducteur littéraire de l'arabe (centre pénitentiaire de La Farlède)

Thomas Azuelos, auteur et dessinateur de BD, et Mathilde Chèvre, traductrice littéraire de l'arabe et auteur/illustratrice (établissement pour mineurs de la Valentine à Marseille)

Clara Le Picard, auteur, et Laure Hinckel, traductrice littéraire du roumain (centre pénitentiaire des Baumettes à Marseille)


Les histoires des personnes détenues de langue roumaine sont traduites par Laure Hinckel.
Les histoires des personnes détenues de langue arabe sont traduites par Lotfi Nia.

Accès directs :