À l'origine du projet

La Fabulerie est un Fab Lab marseillais. Elle a développé plusieurs expérimentations en bibliothèque - animation d'ateliers 3D, réalisation de bibliomix et librairiemix (avec l'ArL Paca), co-organisation de Museomix à Arles, etc. - et a su y mesurer les impacts du numérique (modifications des accès, nouveaux usages et services).

TransFaire constitue une réponse à ces changements.

Il est co-construit avec la BDP 13, qui apporte ses compétences, son réseau de bibliothèques et sa logistique.

Déroulement et fonctionnement

Un appel à manifestation d'intérêt a été lancé à l'ensemble du réseau de la BDP 13. Une vingtaine d'établissements ont répondu à cet appel et bénéficié du dispositif. Ils ont tous accueilli une journée TransFaire in situ.

Chacun d'entre eux a choisi une thématique de journée parmi les domaines d'usages suivants :
- fabrication numérique ;
- images animées et transmédia ;
- papier et encre connectée ;
- interactivité ;
- créativité numérique et web 2.0.

La bibliothèque accueillante devait inviter de nouveaux partenaires, prendre contact avec les acteurs de la médiation de son territoire, inviter les équipes des bibliothèques avoisinantes et des correspondants de presse, imaginer un atelier innovant en fonction de l'actualité de l'établissement et du domaine d'usage choisi, et solliciter les lecteurs/usagers.

Plus de 159 personnes ont participé à ces 19 journées qui ont rassemblé le personnel de 25 bibliothèques. Elles ont permis de nouer de nouveaux partenariats, de développer une curiosité, d'appréhender des craintes, de s'approprier la médiation numérique.

Les perspectives

Cette première phase de TransFaire a débouché sur le développement d'actions de médiation numérique par et dans les bibliothèques (acquisitions de matériel notamment). Cette dynamique sera renforcée prochainement par la mise en ligne du portail de la BDP 13 et d'un projet Transfaire 2.

Accès directs :