À la rentrée 2018, l'université de Toulon (campus de La Garde) propose pour la première fois une licence professionnelle "Intervention sociale : accompagnement des publics spécifiques. Parcours écrivain public - conseil en écriture". Cette formation s'adresse prioritairement à des adultes en reconversion professionnelle et à des salariés du public ou du privé en formation continue. Jusqu'à présent, seule l'université Sorbonne Nouvelle proposait une licence dédiée au métier d'écrivain public. 

 

Un métier aux multiples facettes

La plaquette de la licence présente ainsi le métier d'écrivain public : « L'écrivain public est un passeur qui permet à des publics divers mal à l'aise avec l'écrit d'accéder à leurs droits. Il/elle peut également accompagner des projets d'écriture personnelle, qu'il s'agisse de souvenirs destinés à une transmission familiale, ou de manuscrits dont il/elle assure la communication. » Le métier peut s'exercer en indépendant ou comme salarié (collectivité, administration, association).

L'objectif de la licence est de former aux trois aspects spécifiques du métier : l'accompagnement à l'écriture de personnes en difficulté, l'écriture littéraire et l'écriture au service des entreprises. La formation est divisée en plusieurs unités d'enseignement (UE) : savoirs fondamentaux et adaptation, écriture sociale, écriture littéraire, communication et insertion professionnelle, maîtriser son environnement et créer son entreprise. Dans une optique de professionnalisation, la formation se termine par un stage.

 

Conditions d'accès à la licence pro

Pour postuler à cette licence professionnelle, il faut :
- maîtriser les outils de traitement de texte, la recherche sur Internet et l'orthographe ;
- justifier au minimum d'un bac + 2 (licence 2, DUT ou BTS) ou bénéficier d'une validation des acquis de l'expérience (VAE).

Des connaissances dans le domaine juridique, commercial, littéraire ou social sont un plus.

Le dossier d'inscription doit comporter un curriculum vitae et une lettre de motivation détaillée ; des travaux d'écriture peuvent y être joints.
Le prix de la formation est de 3 300 euros en financement personnel, de 5 500 euros dans le cadre d'une prise en charge.
À savoir : les inscriptions pour la rentrée 2018 sont closes. Cela laisse le temps aux futurs écrivains publics de préparer leur candidature pour la rentrée 2019...

Accès directs :