Fondées en Italie en 2004, les éditions Portaparole s'installent en Arles 10 ans plus tard. Riches d'un catalogue de près de 200 titres répartis en une douzaine de collections, elles publient essentiellement des ouvrages multilingues avec un vrai regard européen.


Genèse italienne

En septembre 2004, Emilia Aru est en train de lire À la recherche du temps perdu et se trouve à Rome pour une rencontre avec les Amis romains de Marcel Proust (dont Cyril Grunspan, chercheur, qui vient d'écrire une bibliographie de l'auteur). Responsable d'une structure de communication, elle décide alors de se lancer dans l'édition. Ce sera son premier ouvrage. Suivent deux autres essais sur Proust et une idée originale : en plus d'une édition papier, les textes seront portés sur des T-shirts. Naît ainsi la maison d'édition Portaparole - porte les paroles.

Durant près de onze ans, elle poursuit le travail de la structure en l'enrichissant de textes bilingues, en continuant à développer une collection d'essais autour des "grands auteurs" et en développant ses collections de littérature traduite. Elle reçoit en 2006 le prix italien de la traduction. En 2010, elle est décorée du grade de Chevalier des Arts et des Lettres pour sa contribution à la diffusion de la culture française. Invitée par l'un de ses auteurs en 2014 à Arles, elle tombe amoureuse de cette "petite Rome" où elle décide de s'établir.


Près de 200 titres au catalogue

Axée sur la défense de la connaissance et la transmission de la pensée, la maison d'édition compte aujourd'hui près de 200 titres au catalogue répartis dans une douzaine de collections, dont cinq sont particulièrement actives :

  • Les petites biographies parlent d'auteurs "célèbres" dans un format court et dans une narration simple et accessible ;
  • Les petits essais se consacrent aux transferts culturels et à l'intermédialité entre deux artistes.
  • I venticinque accueille des auteurs contemporains, novices ou confirmés, de toutes nationalités.
  • Maudit propose une interprétation nouvelle de textes cultes revisités par des contemporains. Cette collection est bilingue français/langue d'origine.
  • T-ziano est la collection jeunesse de la structure éditoriale.


Une conjoncture délicate

Diffusée par Pollen, la maison d'édition est bien présente en librairie malgré des années 2016 et 2017 difficiles : « Les mises en place s'effondrent pour les petites maisons d'édition. C'est certes général, mais particulièrement inquiétant… De près de 1 000 titres, on est parfois passé à 500… Ce qui rend l'économie du modèle et de la chaîne du livre très compliqué… ». Malgré ces difficultés, Emilia Aru a réussi à pérenniser un poste, celui d'Elisabetta Cavallo, qui l'accompagne depuis bientôt trois ans dans l'aventure arlésienne. 

Derniers Titres parus de Portaparole

couverture du livre Canis major

Canis major

Les anciens attribuaient a l apparition heliaque de Sirius, l etoile la plus brillante de la Constellation du Grand Chien, de puissants effets sur le monde. Est-ce cette...

En savoir plus

couverture du livre Lorem ipsum

Lorem ipsum

La vie de Gustave serait d'une extreme banalite si le hasard ne placait pas sur son chemin d'etranges rencontres. Si chaque homme porte en lui un imaginaire faconne dans...

En savoir plus

Accès directs :