Depuis 2016, l'État finance, dans le cadre de la Dotation générale de décentralisation (DGD), les projets d'extension et d'évolution des horaires d'ouverture des bibliothèques des collectivités territoriales. Suite au rapport Orsenna, paru au printemps 2018, un abondement de 8 millions d'euros a été apporté au plan national.

En Provence-Alpes-Côte d'Azur, la DGD a augmenté de 800 000 euros et 20 collectivités sont financées cette année. De mars à septembre 2018, la Direction régionale des Affaires culturelles (Drac) a organisé - en partenariat avec les Bibliothèques départementales - des journées d'information à destination des bibliothèques dans les 6 départements que compte la région.


Les dépenses éligibles

Les dépenses éligibles sont de différentes natures ; elles concernent autant des études préalables que les coûts relatifs au personnel, ou encore le développement de projets d'animation, voire des investissements qui facilitent l'ouverture de la bibliothèque.

Une attention est portée aux villes dites "moyennes", en accord avec les objectifs de la politique des territoires présentés en juillet dernier et relevant du ministère de la Cohésion des territoires. Une quarantaine de collectivités sont ciblées dans la région :

  • une vingtaine de villes "moyennes" pour les départements qui comptent des communes de plus de 30 000 habitants,
  • une vingtaine de bourgs-centres ou chefs-lieux de cantons pour les départements alpins.


Des outils mis à disposition

Pour préparer les dossiers de demande d'aide, plusieurs documents sont à télécharger sur le site de la Drac :

  • un mémento sur les principes et les objectifs pour l'emploi des 8 millions d'euros supplémentaires ;
  • le diagnostic territorial (fiche pratique réalisée par Tempo Territorial) ;
  • une fiche pratique RFID ;
  • un mode d'emploi pour utiliser le logiciel de cartographie de l'Observatoire de la Lecture publique ;
  • la brochure éditée par le ministère de la Culture : Horaires d'ouverture des bibliothèques : ouvrir mieux.


Accompagnement au changement

L'extension-évolution des horaires d'ouverture des bibliothèques s'inscrit dans une démarche globale de « transformation des bibliothèques et de gestion du changement au sein des bibliothèques ». La Drac est par conséquent particulièrement attentive à l'articulation entre extension-évolution des horaires d'ouverture et progression du niveau de qualification. Cette dernière est indispensable au développement d'une politique de lecture publique qui combine accès à des ressources multiples et diverses, cohésion sociale, médiation culturelle, lutte contre l'illettrisme, éducation aux médias, formation au numérique, lutte contre l'exclusion, mise en réseau. 

Accès directs :