Associative et itinérante, Ludambule est une ludothèque pas tout à fait comme les autres ! Avec ses deux véhicules, ses quelque 9 000 jeux disponibles, ses 6 salariés et sa trentaine de bénévoles, elle sillonne les villages des Hautes-Alpes en proposant de « semer du jeu dans nos vies ».

Relevant de l'éducation populaire, Ludambule entend « faire (re)découvrir à tous la convivialité et le plaisir du jeu, et en faire reconnaître les aspects intergénérationnels, interculturels, socioculturels et éducatifs ».


De l'animation à la formation

Destinées à divers publics, les ludothèques mènent des actions autour du jeu en tant que pratique et en tant que patrimoine.

Celles de Ludambule se déclinent sous forme de nombreux projets et interventions :
- animation de moments et d'espaces ludiques ;
- prêt de jeux aux structures et aux particuliers ;
- formation autour du jeu et de la fabrication de jeux ;
- pôle ressources sur le jeu comprenant plus de 1 000 ouvrages (livres, DVD, magazines) ;
- mise à disposition de ludographies (listes de jeux classés selon un thème choisi), de règles de jeux introuvables, d'un catalogue annuel de "jeux coups de coeur",
- soutien à des projets ludiques montés par les habitants...

L'association recense également les associations proposant du prêt ou de l'animation de jeux en Provence-Alpes-Côte d'Azur et en Corse.


Un relais pour les médiathèques

Véritable relais pour les médiathèques, Ludambule est à l'écoute de celles qui souhaiteraient travailler en partenariat avec des ludothèques de proximité, avoir des conseils sur le (bon) fonctionnement de soirées jeux, créer des espaces ludiques au sein de leur établissement... Ludambule anime régulièrement des formations pour les médiathécaires à la demande de la Bibliothèque départemntale des Hautes-Alpes.

Basée à Gap, l'association a été créée par Dominique Dumeste en 2002 (titulaire d'un diplôme universitaire de gestion et d'animation de ludothèque) et “couvée” pendant 5 ans par l'ALPAJE (Association de Liaison Pour l'Avenir du Jeune Enfant). Fonctionnant comme un projet collectif depuis 2007, elle co-construit ses interventions avec ses partenaires en fonction de leurs besoins.

Accès directs :