Depuis 2009, l'association Les Mots à la Bouche sillonne le département des Alpes-Maritimes afin de promouvoir la lecture à voix haute auprès de tous les publics. Domiciliée à Contes, elle est présidée par Anne Berthoux et bénéficie d'une subvention du conseil départemental. Les Mots à la Bouche compte aujourd'hui 10 bénévoles formés aux techniques de lecture à voix haute.

 

La lecture à voix haute sous toutes les coutures

L'association décline la lecture à voix haute sous diverses formes : la lecture-débat qui permet d'échanger autour d'un thème spécifique ; les lectures scéniques et poétiques mises en scène avec de la musique ; le bal à lire qui mêle gastronomie, danse et lecture ; les lectures sur mesure à la demande d'associations, d'institutions ou de particuliers ; et enfin les ateliers d'écriture où chacun peut partager à haute voix sa production.

 

Une association très active

Les bénévoles interviennent sur demande dans l'ensemble du département dans le cadre de fêtes, expositions, festivals et autres évènements. Récemment, ils ont par exemple participé au Printemps des poètes à Saint-Laurent-du-Var, à la Nuit européenne des musées à Contes, à La Nuit de la Lecture, et ont organisé une lecture sur le thème "Mai 68 et les femmes" à Nice pour la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes.

L'association travaille régulièrement avec des centres de loisirs, l'espace culturel La Passerelle (Nice) ou encore des médiathèques comme celles de Contes ou Le Broc. En parallèle, elle est présente ponctuellement dans des librairies niçoises (Les mots du monde et La briqueterie) ainsi que dans des collèges et lycées où les bénévoles organisent des lectures scéniques.

 

Les mots de la guerre 1914-1918

Depuis 2014, l'association propose une lecture scénique sur le thème de la première guerre mondiale : "Le monde en feu". Les textes lus sont des témoignages d'auteurs connus et d'anonymes. C'est d'ailleurs avec cette lecture que le Conseil départemental des Alpes-Maritimes célèbrera le centenaire de la fin de la guerre 1914-1918 au mois de novembre 2018 ; les bénévoles de l'association se produiront en présence de collégiens.

L'association a aussi pour projet une création à partir des écrits de Guillaume Apollinaire, à l'occasion du centenaire de sa mort en 2018.

Autres projets, autres périodes historiques : deux conférences-lectures sont prévues pour la rentrée, dont une sur l'orientalisme et la colonisation, l'autre sur la Renaissance italienne.

 

Accès directs :