Un(e) auteur(e), trois questions : le blog de l'Agence vous propose de découvrir régulièrement des écrivains, illustrateurs, traducteurs... qui vivent et travaillent en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Nous avons demandé à l'illustratrice Pascale Moutte-Baur de se prêter au jeu du "3 questions à...". Après 25 ans sur les routes d'Europe en tant que formatrice en Français Langue Étrangère (FLE), elle est de retour à Marseille, sa ville d'origine. En 2014, elle réalise son rêve en passant le diplôme de l'académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles. En 2016, son premier album Brune & Wit (en flamand) reçoit un "excellence global illustration award" à la Foire du livre de Francfort.


Quelle est votre actualité ? Avez-vous un projet en cours ?

Une réalité s'impose à nous tous actuellement : l'arrivée de migrants démunis. Un matin, Anne, accompagnatrice en montagne, m'a envoyé des dessins griffonnés sur un bloc. Ce matin-là, elle revenait d'une nuit passée dans la montagne enneigée pour sauver de jeunes africains épuisés au Col de l'Échelle. Elle m'a transmis ses dessins et ses mots « si tu peux en faire quelque chose… ». Mettre en lumière ces moments fragiles et cette réalité insensée de notre 21e siècle. Une mini BD est née, publiée par l'association Tous Migrants. Je souhaite recueillir d'autres témoignages dessinés et écrits de migrants et d'aidants à Briançon pour en faire une grande BD.


Quel est le dernier livre qui vous a fait rire ?

Rire ? Sourire ! Frissonner ! C'est l'effarement magique de la simplicité absolue qui me saisit quand j'ouvre l'album "Un livre" d'Hervé Tullet (Bayard jeunesse). Quelques boules colorées peintes sur fond blanc et c'est parti pour un "chamboule tout" où le lecteur est à la manœuvre. Les consignes sont aussi simples que le graphisme : « appuie, frotte, secoue… » et ça marche ! Les boules se chamboulent ! Merci à cet auteur d'avoir donné accès aux tout petits à cette interaction littéraire qui nous fait être présent dans l'œuvre.


Et le livre qui vous a le plus marqué ?

« Comment s'étaient-ils rencontrés ? Par hasard, comme tout le monde. Comment s'appelaient-ils ? Que vous importe ? D'où venaient-ils ? Du lieu le plus prochain ». JE est là. Dans ce VOUS, moi, lectrice, suis interpellée. Quel bonheur. Je ne suis pas absente de l'œuvre et le chemin, où qu'il aille, se fera avec moi ! Diderot nous secoue, nous prend à témoin ou à rebrousse-poil et c'est jubilatoire. Dans le labyrinthe du vrai et du faux, du juste et de l'injuste, seul Jacques est fataliste. L'auteur et le lecteur gardent leurs libres arbitres. J'essaie à mon petit niveau de laisser aussi de la place au lecteur. Je l'interpelle silencieusement : « Et toi ? Que vois-tu ? Qu'imagines-tu ?... » Accepter de "tourner la page", de s'impliquer dans la lecture, est un acte de liberté profonde.

Derniers Titres parus de Pascale Moutte-Baur

Accès directs :