C'est en amoureux de la littérature américaine que Philippe Vert, créateur de la librairie Lumière d'août (du nom de son ouvrage préféré, signé William Faulkner), se présente. Ancien trader, entraîneur de rugby et joueur de poker, Philippe Vert est un jeune libraire atypique. Sa passion pour les livres l'a poussé à quitter « cette vie de fou furieux » pour se reconvertir dans un métier où le sens et le contact humain ont une place privilégiée.

Ayant suivi plusieurs formations au métier de libraire proposées par l'Agence régionale du Livre, il décide de se lancer et négocie âprement son local au village des Docks. Le concept : une librairie - salon de thé dédiée à la littérature et aux beaux-livres.
Il s'installe donc sur près de 90 m2, se faisant accompagner pour le design par Stefan Muntaner, plasticien, illustrateur et affichiste bien connu des Marseillais. 
Pour l'implantation des rayons et la constitution du stock, il fait appel à Nejwa Benallal, consultante en librairie et ancienne directrice de Forum Harmonia Mundi à Aix-en-Provence.

Lumière d'août compte près de 7 000 références réparties en trois espaces :

  • L'espace littérature, pensé en interclassement avec le poche, se découpe en deux rayons, français et langues étrangères traduites (parmi lesquelles les romans nord-américains occupent la plus grande place).
  • L'espace beaux-livres est  en cours de déploiement, mais de larges vitrines horizontales (sur lesquelles on peut marcher !) mettent déjà en valeur les titres présents. Un accord a été trouvé avec Taschen qui fournit l'essentiel du rayon. Au milieu de ce rayon, près de 5 mètres linéaires sont dédiés aux Pléïades. « Peu de rotation, peu de marges, mais ce fond correspond très bien à l'esprit du lieu ».
  • Au cœur de la librairie, cinq tables mettent en valeur les nouveautés. Choix volontaires du libraire et du designer, elles sont toutes sur roulettes. Les étagères culminent à près de 2m50, un escalier mobile permettant à chacun d'atteindre les derniers niveaux sans encombre.

Le petit "plus" du lieu tient enfin dans un large comptoir qui crée d'emblée une atmosphère chaleureuse. Les amateurs de café pourront y déguster les crus Coutume (jusqu'alors présents uniquement à Tokyo, Genève et Paris). Pour accompagner un café, un thé  ou un jus de fruit, une légère offre de "fooding" est également proposée.

Une équipe sympathique, un lieu convivial, ouvert tous les jours... à découvrir !

Accès directs :