Après huit années dans une grande librairie générale toulousaine, Caroline Delambily et Ken Morisot cherchaient à reprendre une librairie jeunesse et à se rapprocher des Alpes. En octobre 2012, la Librair'île, librairie jeunesse historique de Gap, vient de fermer. Une courte visite, un coup de cœur réciproque avec le propriétaire,... et La Loupiote ouvre en avril 2013.

Le couple installe près de 5 000 références dans 45 m2. Un espace est dédié à la BD indépendante, aux romans graphiques et à la littérature fantastique, héroic fantasy et science-fiction. Le rayon marche bien, mais surtout au moment des fêtes. La plus grosse difficulté est d'attirer les 12-18 ans masculins, souvent loin de la lecture : “C'est notre principal regret pour l'instant. Nous n'arrivons pas à les capter car c'est une clientèle qui aime peu lire. Mais nous n'avons pas abandonné et cherchons à les faire venir à travers des animations et un club lecture conçu pour eux. Il faut simplement du temps !” Les deux autres espaces de la librairie sont consacrés à la petite enfance, à l'éveil, aux albums, contes, documents, livres à toucher, livres sonores. Un peu de philosophie, de mythologie, et un rayon dédié aux Arts complètent l'offre de livres. Pour améliorer les marges et pour le plaisir, quelques mètres linéaires sont voués aux jouets en bois, jeux de société et à un peu de papeterie/carterie.

Malgré sa taille, l'espace comprend sièges et tables qui permettent aux enfants de jouer et de mieux appréhender le lieu, et accueille de nombreuses animations, des expositions de créateurs, des conteurs, des fresques de grapheurs... : “Nous avons un beau partenariat avec l'association Farenheit 451. Elle propose beaucoup d'événements originaux autour des arts de la rue. Nous sollicitons également des plasticiens, pour notre vitrine ou pour exposer dans la librairie, et avons pour projet de développer avec la ville un événement consacré au conte”.

Si aujourd'hui le stock s'affine, les libraires ont connu quelques déboires. Caroline Delambily l'admet : “Je suis arrivée avec l'idée que les livres qui plaisaient à Toulouse seraient les mêmes à Gap. J'ai donc acheté de la même manière... C'est une belle leçon d'admettre que l'offre se structure de différentes façons, même dans un domaine aussi universel que la jeunesse. On a enfin compris ce qu'attendaient nos clients !” En outre, bien que venant d'une librairie de renom, ils doivent encore batailler auprès de certains fournisseurs, Hachette et Interforum pour ne pas les nommer, pour lesquels “les marges sont incroyablement basses en dehors des opés. Ce sont vraiment les seuls à être aussi durs avec les créateurs/repreneurs...”.

Mais loin de se décourager, les libraires sont heureux de leur choix et de l'accueil gapençais ; ils préparent déjà de nouvelles animations et programment d'autres artistes.

LIBRAIRIE LA LOUPIOTE

26 rue Jean Eymar
05000 GAP
04.92.57.24.10

En savoir plus

Accès directs :