Dans le cadre de la mission Justice/Culture qui lui a été confiée, l'Agence s'est associée à Histoires vraies de la Méditerranée pour proposer une action culturelle en milieu carcéral.

Des auteurs et traducteurs ont collecté des histoires auprès de détenus arabophones et roumanophones entre décembre 2015 à avril 2016 dans les centres pénitentiaires des Baumettes à Marseille et Toulon-La Farlède, le centre de détention de Tarascon et l'établissement pénitentiaire pour mineurs de La Valentine à Marseille. 

Les artistes collecteurs - rassemblés en binôme (écrivain et traducteur littéraire) - étaient François Beaune et Laure Hinckel ; Cédric Fabre et Lotfi Nia ; Thomas Azuélos et Mathilde Chèvre ; Clara Le Picard et Laure Hinckel. À raison d'une demi-journée par semaine pendant dix semaines, ils ont rencontré "leur" groupe et, micros, stylos et feutres en main ils ont écouté, collecté et traduit leurs histoires, comme autant d'instants captés d'un quotidien ou d'un souvenir lointain.

Restitués dans ce recueil tels que racontés, ces courts récits, drôles, parfois surréalistes et souvent tristes, rassemblent des moments de vies chaotiques, retracent les parcours migratoires, les cavales et autres quêtes aventureuses, s'inscrivent essentiellement dans des contextes économiques, politiques et sociaux, au creux desquels tout est cru, dur et exacerbé.

Des Histoires vraies du dedans, qui oscillent entre polar et roman noir.

  

 

Ce projet a été soutenu par la Direction régionale des services pénitentiaires, la Direction régionale de la Protection judiciaire de la jeunesse, la Direction régionale des Affaires culturelles et le Conseil régional qui ont sollicité l'Agence régionale du Livre mais aussi la Sofia et la délégation générale à la langue française et aux langues de France. Il est renouvelé en 2017.

Accès directs :