Avant d'arriver au collège de Banon en 2016, Silence on lit ! existait depuis 15 ans au lycée Tevfik Kivret à Ankara (Turquie).

C'est Olivier Delahaye, scénariste et écrivain installé dans les Alpes de Haute-Provence, qui découvre cette expérience et lui fait franchir les frontières. Avec l'aide de Danièle Salennave - qui devient présidente de l'association en 2016 - et d'Erik Orsenna, l'association Silence on lit ! (SOL) naît de la nécessité absolue de défendre la lecture.

Silence, on lit ! se consacre à la promotion d'un plaisir et d'un bienfait quotidien : « lire dans le silence des livres ensemble tous les jours pendant 10 ou 15 minutes ».


Dans les Alpes de Haute-Provence

En 2016, à l'initiative de Madame Lew (principale), le collège de Banon se lance dans l'aventure. Il s'agit d'une opération quotidienne pour tout l'établissement - élèves, enseignants, personnel administratif... -  destinée à valoriser la lecture. L'association SOL est présente pour accompagner cette petite révolution interne.

Cette action originale a rapidement reçu le soutien de l'Inspection académique d'Aix-Marseille.

Depuis le début du mois de janvier 2017, l'école élémentaire de Vachères, l'école de Revest-des-Brousses, les collèges de Forcalquier et de Châteaux-Arnoux se sont convertis au dispositif. Et d'autres suivront probablement...

Pour l'heure, Olivier Delahaye croule sous les demandes, et les ministères de l'Éducation nationale et de la Culture se sont montrés très intéressés par l'expérience.


Les "règles" définies par l'association

L'association SOL propose aux collectivités de les accompagner dans la mise en place d'un temps de lecture, sachant que le succès de l'opération dépend du respect de quelques règles de base.

Ces "règles" peuvent être résumées ainsi :

  • 1. Faire le silence
  • 2. Lire tous les jours
  • 3. Choisir le bon moment
  • 4. Choisir la bonne durée
  • 5. Avec la participation de tous
  • 6. Lire des livres
  • 7. En toute liberté

Si le projet vous intéresse, vous pouvez contacter l'association via le formulaire en ligne.

Accès directs :