En janvier 2013, l'ArL Paca annonçait l'installation des Ateliers d'Or - école de reliure fondée en 1999 en Bourgogne - à la Maison des métiers du livre de Forcalquier. Après un premier déménagement en Arles, les Ateliers d'Or changent de nom pour devenir le Céramel : Centre européen des arts et métiers du livre.

En 2016 la structure, placée en liquidation judiciaire, trouve un repreneur. Passionné par les métiers d'art, Stéphane Salord - ancien vice-président en charge de la Culture de la Communauté d'agglomération du pays d'Aix - se porte acquéreur de l'association et de son matériel. L'école réouvre ses portes à Salon-de-Provence le 2 novembre 2017, avec le soutien de la municipalité.

Défendant un "métier de passion", le Céramel forme au CAP Arts de la Reliure. « On entend souvent dire que ces métiers sont morts. C'est une image qui est maladroitement relayée, car complètement fausse : la BnF, avec qui nous travaillons beaucoup, les médiathèques, les collectionneurs de livres anciens, les musées, archéologues ou autres spécialistes font encore appel à des relieurs pour optimiser la conservation ou restaurer des ouvrages anciens. Nous aurons toujours besoin de relieurs/doreurs. » Même si les postes sont rares, les 6 à 10 diplômés annuels du CAP trouvent tous un emploi.

L'offre de formation comprend également des stages courts - d'initiation et de perfectionnement - destinés à un public plus large. Ces formations de 3 à 5 jours permettent de découvrir différents métiers d'art et arts plastiques : reliure, dorure, dessin, restauration de tableaux, art du verre, sculpture sur pierre, décoration d'intérieur, etc.

Toute l'offre de formation est disponible sur le site du Céramel.

Accès directs :