Depuis 2001, un programme intitulé "Identités Parcours et Mémoire" (IPM) a permis aux artistes de s'approprier les questions d'histoire et de mémoire liées à des parcours migratoires dans les territoires de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Les nombreuses productions culturelles issues du programme IPM témoignent de la visibilité et de la vitalité de ce chantier vivant des patrimoines migratoires.
Le regard sensible et singulier de l'artiste sur le monde social contribue de manière précieuse à mieux appréhender les questions du vivre ensemble.

Cette démarche s'inscrit désormais parmi les objectifs de la loi du 21 février 2014 de la politique de la ville qui vise notamment à « reconnaître et à valoriser l'histoire, le patrimoine et la mémoire des quartiers » issus de la nouvelle géographie prioritaire (QPV – Quartiers Prioritaires de la politique de la Ville).
La culture, de manière générale, peut contribuer à porter les valeurs qui doivent fonder notre société : respect de l'autre, des valeurs de citoyenneté, de laïcité, et permettre de lutter contre les inégalités sociales, l'exclusion d'une partie de la population, l'idéologie de la haine et l'absence de reconnaissance.


Critères d'éligibilité

Les thèmes d'actions prioritaires sont des projets culturels dans le domaine de la création artistique :
- la valorisation de la mémoire et de l'histoire des quartiers,
- la connaissance des réalités et des expressions des populations des QPV,
- l'appropriation culturelle par les habitants de leur cadre de vie (architectural et urbain),
- la participation des habitants aux projets artistiques et culturels.

Les projets artistiques doivent s'inscrire dans les territoires des quartiers prioritaires de la politique de la ville et se positionner dans une démarche partenariale.

Le caractère innovant de la demande sera apprécié sous plusieurs angles : artistique, culturel, patrimonial et pédagogique.

Seules seront accordées des aides à la production pour des œuvres à un stade d'écriture achevé (avec storyboard, découpage, ligne éditoriale...).

Les productions artistiques doivent privilégier les formes suivantes :
- Création et mise en ligne de site web artistique (avec référencements).
- Création et mise en ligne de pocket short film, de web doc... sur les web TV, sur YouTube, sur Dailymotion, sur Facebook, sur Instagram...
- Création d'applications éducatives pour mobile, tablette, écran tactile.
- Création de blogs, de comptes Facebook ou Twitter avec un contenu éditorial lié à l'objet d'IPM.
- Création d'images 2.0 : pocket-film, petites œuvres numériques, de web doc, web série, tutoriel, (serious game, long stories, bande à défiler...).
- Création d'applications éducatives multi-écrans, MOOC...
- Développement de communauté(s) en ligne favorisant la capacitation collective.
- Création d'un contenu et de ligne éditoriaux via un blog et comptes sur les réseaux sociaux (création d'un profil + enjeux et régularité des postes...).

L'ensemble des contenus et/ou des créations devra être mis en ligne et référencé.

Sont disponibles en ligne le calendrier, la liste des pièces à fournir, le dossier de demande à télécharger...

En savoir plus


Journée d'étude IPM

Un temps de questions-réponses sur l'appel à projets IPM 2017 aura lieu mardi 27 juin 2017 de 9h à 13h à l'Espace Julien (39 cours Julien, Marseille 6e) lors de la Journée d'étude Identités Parcours et Mémoire sur l'usage et l'apport du numérique dans les projets culturels.

Inscription en ligne

Accès directs :